1 Général

(1) Ces conditions s’appliquent à toutes les transactions entre Kristina Jelobinskaia (traducteur) et leurs clients (les clients), sauf convention contraire expresse ou requis par la loi.
(2) Les termes et conditions ne sont contraignantes que pour le traducteur s’il a reconnu par écrit.

2 Exécution

(1) La traduction est effectuée selon les principes de bonne conduite professionnelle. Le client reçoit la copie convenue contractuellement.
(2) mandats sont fournis aucune documentation ou des instructions spéciales ont été ajoutées au contrat, généralement traduit dans la version justifiable ou compréhensible lexical d’habitude.

3 Coopération et information obligation du client

(1) Le client doit informer le traducteur au plus tard lorsque la commande est de formes particulières de traduction (traduction sur supports de données, nombre de copies, de la traduction, etc.) Le but de la traduction est indiquée. Si la traduction est à imprimer, le client dispose le traducteur de transmettre une copie de correction.
(2) les renseignements et documents qui sont nécessaires pour préparer la traduction, le client doit fournir au traducteur non sollicités et d’approvisionnement (glossaires, des titres à l’interne, photos, dessins, tableaux, abréviations, etc)
(3) L’utilisation possible de la terminologie d’un client spécifique doit être convenu expressément dans l’ordre.
(4) Le traducteur se réserve le droit de demander des ambiguïtés dans le texte source avec le client. Cependant, il a aussi donné le droit de créer dans un tel cas, au meilleur de la connaissance grâce à une traduction de la signification à comprendre le contenu.
(5) Les erreurs découlant du non-respect de ces obligations doivent être supportés par le client.

4 Remedial

(1) opposé au client dans une traduction de l’, défaut important existant objectivement, a le pouvoir de demander la suppression des défauts dans la traduction par le traducteur. La traduction doit être considérée comme implicite, à moins que le client après la livraison complète de la traduction n’exprime aucune objection dans un délai d’une semaine.
(2) Le droit de remédier à la défectuosité doit le client, en précisant le défaut au traducteur par écrit et sans délai, au plus tard 7 jours après réception de la traduction, sont affirmés. Après cette période, le travail est réputée acceptée. Pour l’amélioration, le traducteur par le client bénéficie d’un délai raisonnable.
(3) En cas d’échec de la réparation ou le remplacement des droits de garantie légaux doivent venir, à moins qu’un autre accord a été conclu.
(4) Dans le cas de la garantie, le traducteur a en tout cas le droit au paiement du prix convenu pour le manque de lignes / mots traduits librement.

5 Livraison

(1) Les délais de livraison et les dates sont convenues dans le contrat et sont obligatoires. Toutefois, le traducteur n’est pas en défaut, tant que la performance est due à des circonstances dont il n’est pas responsable.
(2) Si le non-respect d’une prestation pour cause de force majeure – sont particulièrement grèves, les ordres officiels, répartition des moyens importants de communication, etc – ou d’une rupture de contrat par le client, le traducteur est en droit de résilier le contrat ou à partir du client un délai raisonnable pour d’exiger la traduction.
(3) Tous les autres droits, y compris les demandes d’indemnisation du client sont exclus dans ces cas.
(4) Si les dates et frais de livraison contractuels doivent être renégociés.

6 Responsabilité

(1) Le traducteur demande à tous les problèmes possibles, d’abord nous consulter, de sorte qu’une solution à l’amiable peut être trouvée.
(2) Le traducteur n’est responsable que pour faute grave et à l’intention d’une taille appropriée. La responsabilité pour négligence légère est limitée à la violation d’obligations contractuelles. La responsabilité du traducteur est limitée au montant de sa propriété une assurance responsabilité civile des dommages. Le traducteur ne doit pas être tenue responsable des conséquences de la force majeure ou d’événements naturels inévitables.
(3) Le traducteur n’est pas responsable des défauts de la traduction, qui sont dues à illisibles, des textes erronés ou incomplets ou incorrects ou fournis par le client à la terminologie erronée.
(4) Si, pour des mots avec des significations multiples, le sens qu’à partir du contexte ou un dessin visible, le traducteur ne peut être accusé de mauvaise traduction lorsque le contexte ou le dessin correspondant n’est pas fourni en temps.
(5) La responsabilité du traducteur pour les dommages ou la perte de matériel transféré fournis par le client. Le client doit fournir une assurance adéquate de ses données.
(6) Si la traduction est envoyée par la poste ou par messager, le risque de perte ou l’altération accidentelles ou de livraison / livraison à partir de la date de livraison de la traduction par courrier ou messagerie à la clientèle retardée.
(7) L’envoi de texte et de données par transmission électronique est aux risques et périls du client. Pour les textes et les données endommagées, incomplètes ou perdu, le traducteur ne sera pas responsable.
(8) Si le traducteur en raison d’une traduction être réclamé pour violation du droit d’auteur ou réclamations de tiers doit être soumis à cet égard, le client dans son intégralité par le traducteur de la responsabilité.

7 Le secret professionnel

(1) Le traducteur s’engage à une confidentialité absolue en ce qui concerne les informations et documents que le client lui a laissées dans le cadre de la commande. La coopération également avec des collègues qui sont soumis au secret professionnel ne constitue pas une violation de la confidentialité

8 Paiement

(1) La rémunération du traducteur est payable dans les 14 jours suivant la date de facturation. Le traducteur est un propriétaire de petite entreprise conformément au § 19, paragraphe 1, la loi de la taxe de vente sans TVA.
(2) Les prix peuvent être convenues en ligne ou base de texte ainsi qu’un prix fixe. Une ligne standard comprend 55 caractères, espaces et caractères spéciaux.
(3) Le traducteur, en plus de la rémunération convenue droit au remboursement des frais réellement engagés et convenu avec le client, telles que le coût des frais de transmission, de transport et d’expédition de la traduction, les frais de recherches et de consultations.
(4) Le traducteur peut demander une avance pour les grandes traductions. Dans des cas justifiés, il peut faire la livraison de l’ouvrage du paiement préalable de ses honoraires à charge.
(5) Pour les emplois qui exigent nuit, week-end ou travail pendant les vacances, le client est tenu de déclarer ce en temps utile avant de passer commande. Dans ces cas, le traducteur conserve un supplément.
(6) Si le montant de la taxe n’est pas d’accord, le type et la difficulté de rémunération raisonnable et usuelle est due. Ici, au moins dans la rémunération des juges and Compensation Act (JVEG) Les tarifs affichés sont jugés raisonnables et coutumières.

9 Les droits de propriété et droits d’auteur

(1) La traduction reste à la propriété complète de paiement du traducteur. Jusque-là, le client n’a pas le droit d’utiliser.
(2) Le traducteur a le droit d’auteur sur la traduction.

10ème Résiliation du contrat

(1) Le client peut résilier le contrat jusqu’à la fin de la traduction que pour la bonne cause.
(2) La résiliation sera effective que si elle a été déclarée au traducteur par écrit.
(3) Le traducteur est dans ce cas des dommages au montant de la rémunération pour les services rendus jusqu’à la date d’indemnités de licenciement, mais au moins 50% de la rémunération et le remboursement des frais réellement engagés convenu jusqu’à ce point.

11ème Droit applicable

(1) Le droit allemand s’applique pour le travail et toutes les réclamations qui en découlent.
(2) La validité de ces conditions ne sera pas affectée par la nullité et de l’inefficacité de certaines dispositions.

Fermer le menu